Section de Corbeil-Essonnes

Section de Corbeil-Essonnes
Accueil
 
 
 
 

FRONT CONTRE FRONT !

 

65 militant-es attentif-ves, et motivé-es ont bravé le froid pour assister  le 9 février à une soirée organisée par le secteur « mouvement des idées »  de la fédération de l’Essonne du PCF. C’est Michel Laurent qui avait été invité pour cette soirée intitulée : « Comment combattre le FN de Marine Le Pen ? » L’animateur du LEM[1] articula son introduction autour de quelques idées fortes. (Il nous pardonnera de n’en sélectionner que quelques-unes la place nous étant comptée) Le vote FN n’est pas un vote protestataire mais un vote d’adhésion à une vision de rejet de l’autre, de l’immigré, des syndicats, des fonctionnaires, de la solidarité. Ce qu’il y a de nouveau c’est que l’extrême droite vise l’exercice du pouvoir Si la droite court derrière le FN le PS cherche à l’instrumentaliser. La stratégie du FN c’est d’influer sur la droite pour la radicaliser et aussi sur tout le débat  politique français et  aussi d’impressionner la gauche. Marine Le Pen semble rejeter le « système » mais elle n’est qu’un enfant monstrueux du capitalisme et de sa  crise. La campagne autour du populisme ne vise qu’à accréditer l’idée que le peuple est immature, dangereux. Le combat contre le FN ne doit pas être sociologique ou moral mais être un combat frontal contre ses idées, son programme, ses analyses sa vision de la société. Nous combattons frontalement et il faut que ça se voit Nous ne cherchons pas à convaincre les électeurs du FN mais les abstentionnistes.[2] Les enquêtes sociologiques sérieuses  montrent que ce sont les valeurs de gauche qui sont très majoritaires dans la société Le large échange qui  s’ensuivit permit à  une quinzaine de militant-es de témoigner, de pousser la discussion, de demander des précisions sur le programme du FN, la question de l’Europe et du protectionnisme, Ajoutons que Michel Laurent dans cet échange insista sur la nécessité d’être porteurs d’espoir, de montrer les évolutions possibles à gauche, d’essayer d’illustrer par notre activité et nos démonstrations  nos mots d’ordre : Prenez le pouvoir, La solution c’est nous, la France Belle et rebelle. Bref une vraie soirée de travail, de réflexion commune à haute voix. Autour du buffet qui suivit ce moment nombre de responsables de sections évoquait l’idée de porter ces réflexions dans les collectifs militant.   Patrick Coulon [1] La brochure éditée par le LEM concernant cette question et réunissant les contributions de Jean Yves Camus, Erwan Lecoeur, et Alain Hayot est téléchargeable : http://lem.pcf.fr/ [2] Ma note à ce sujet : http://lem.pcf.fr/17913  

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
Parti communiste français - Section de Corbeil-Essonnes 69 rue d'Angoulême - Impasse Delcourt 91100 Corbeil-Essonnes pcfcorbeil91@gmail.com